Campagnes bathymétriques des ouvrages de franchissement de la Loire

Loire Atlantique (44)

Les acteurs du projet

CONSEIL GENERAL DE LOIRE ATLANTIQUE

Définition du besoin

Dans le cadre d’un marché pluriannuel avec le Conseil Départemental 44, CDES a dirigé une campagne de levés bathymétriques au droit de différents ouvrages de franchissement de la Loire :

- Le pont de Saint-Nazaire.

- Le Pont du Haut Village de Thouaré-sur-Loire.

- Le Grand Pont de Mauves-sur-Loire.

- Le pont suspendu d'Ancenis.

- Le pont suspendu de Varades.

Objectif : déterminer et surveiller l’évolution des différentes fosses et atterrissements présents au droit des piles de ponts.

Notre réponse

Nous avons œuvré à bord d’une vedette de bathymétrie équipée d’un sondeur multifaisceaux. Cet appareil est capable d’adapter ses prises de mesures quelques soient les conditions de navigabilité des différents sites. Les données recueillies ont ensuite été traitées et analysées par nos ingénieurs hydrographes au sein de notre siège. 

De cette manière, des cartographies du fond de la Loire ont été réalisé et des comparatifs entre l’année N et N-1 ont pu être réalisés.

Chiffres du projet

  • 86 ha environ à traiter tous les 3 ans pour le pont de Saint-Nazaire
  • 9 ha environ à traiter tous les 3 ans pour le pont de Varades
  • 12 ha environ à traiter tous les ans pont d'Ancenis
  • 15 ha environ à traiter tous les ans pour le grand pont de Mauves
  • 7 ha environ à traiter tous les ans pour le ont du haut Village de Thouaré-sur-Loire

Informations complémentaires

Pour chaque ouvrage : remise de livrables établissant un état des lieux complet de la physionomie subaquatique de la Loire au droit des piles de ponts. En interprétant les différents plans livrés, le Conseil Départemental a pu déterminer les éventuels risques de déstabilisation des piles et prendre rapidement des décisions quant à la nécessité d’entreprendre des travaux d’entretien et de consolidation.

à lire aussi

Dragage du Canal du Midi

Canal du Midi

Les acteurs du projet

VNF DT SUD-OUEST

Définition du besoin

Dans le cadre d’un marché pluriannuel avec Voies Navigables de France, nous sommes intervenus sur le Canal du Midi afin de rétablir les tirants d’eau nécessaires à la navigation en draguant les sédiments présents dans le rectangle de navigation.

Le Canal du Midi étant reconnu comme zone remarquable, nous avons dû organiser notre intervention de manière à respecter de l’environnement et la biodiversité locale.

Notre réponse

Nous avons effectué des opérations de levés bathymétriques afin :

- d’identifier les zones à traiter.

- de compléter les données initiales fournies par VNF.

- de réaliser un plan projet qui a été instruit dans le système de guidage GPS de la pelle d’extraction.

Les sédiments dragués ont été transportés à l’aide de barges, par voie d’eau. Conduits jusqu’aux des zones de dépôt appartenant à VNF, ils ont été déchargés à l’aide d’une pelle de manutention.

Chiffres du projet

  • 23000 m³ de dragage
  • 23000 m³ : reprise, transport, dépôt

Informations complémentaires

Les opérations de dragage réalisées ont permis de rétablir un chenal offrant un mouillage conforme aux objectifs de VNF et ainsi de garantir une navigation en toute sécurité.Revalorisés, les sédiments ont dans certains cas pu servir à l’amendement de terres agricoles.

à lire aussi

Dragage de sédiments non immergeables

Port de plaisance de La Rochelle (17)

Les acteurs du projet

REGIE DU PORT DE PLAISANCE DE LA ROCHELLE

Définition du besoin

Composé de différents chenaux et bassins portuaires, le port de plaisance de La Rochelle présente 3 zones exclues de l’autorisation décennale de dragage d’entretien du port de plaisance. La qualité des sédiments qui y sont présents ne permet pas leur immersion en mer. Ainsi les sédiments de la partie sud du Bassin des Chalutiers et de deux zones situées dans le port des Minimes, ne pouvant être retirés régulièrement, gênent le positionnement des bateaux.

Notre réponse

Nous avons opéré des levés bathymétriques afin :

- d’identifier les zones à traiter.

- de compléter les données initiales fournies par le port de plaisance de La Rochelle.

- de réaliser un plan projet qui sera instruit dans le système de guidage GPS de la pelle d’extraction. De cette manière, le conducteur de l’engin peut connaitre sa position en temps réel ainsi que la hauteur d’eau à rétablir. 

Nous avons ensuite pu commencer à extraire les sédiments et ainsi recréer un tirant d’eau.

Chiffres du projet

  • 10000 m³ de dragage
  • 10000 m³ : reprise, transport, dépôt

Informations complémentaires

L’extraction des sédiments a permis au port de conserver son pouvoir d’accueil en matière de bateaux. Notre organisation a permis le maintien, dans des conditions suffisantes et acceptables des activités de plaisance autour des zones de dragage.

Le contrôle régulier de la qualité des eaux pendant les travaux a permis d’éviter la diffusion de panaches turbides.

Grâce à l’utilisation de nos bennes étanches, la propreté de la voirie a pu être en tout temps, garantie.

à lire aussi

Travaux de faucardage - Moissonnage de plantes aquatiques

Lacs Latécoère, Parentis-Biscarosse et Ispe, Cazaux-Sanguinet (40)

Les acteurs du projet

SYNDICAT MIXTE GEOLANDES

Définition du besoin

Notre intervention s’est déroulée dans le cadre d’un marché pluriannuel avec le Syndicat Mixte Géolandes. 

Notre action avait pour objectif d’endiguer la prolifération de plantes invasives (Lagarosiphon major et Egeria densa) dans les plans d’eau présents sur le territoire dont il a la charge. 

Ce type de mission s’inscrit dans un souci de protection de la biodiversité et plus particulièrement de la faune aquatique, mais également de maintien de l’économie touristique.

Notre réponse

Pour endiguer cette prolifération, nous avons mené une campagne de faucardage à l’aide notre faucardeur ramasseur, conçu dans nos ateliers à Luzancy et fonctionnant à l’huile biodégradable. 

Cet engin est capable, de s’adapter à la profondeur de la voie d’eau en réglant l’inclinaison de sa barre de coupe à l’avant. 

Les végétaux ont ainsi été coupés avant d’être remontés sur un tapis roulant passant sous le poste de conduite.

Chiffres du projet

  • 21 ha sur 2 sites en 2 ans faucardés
  • 2000 m³ de matière transportée

Informations complémentaires

Le faucardage permet de couper les plantes au fond de l’eau et de les ramasser simultanément, limitant ainsi les disséminations et les risques de reproduction par bouturage. 

Notre méthodologie a permis de préserver au maximum les populations piscicoles présentes dans les bassins.

à lire aussi

Malaxage de boues pour le T3A

Quai CDES - Port de Conflans-Sainte-Honorine (78)

Les acteurs du projet

MAIRIE DE PARIS

2BDM ARCHITECTES

Définition du besoin

Dans le cadre du forage de tunnels nécessaires à la création de nouvelles lignes de transport en commun, plusieurs tunneliers sont mobilisés. Notre prestation est liée à la construction du T3A. 

Les terres forées ayant la consistance de boues sont chargées dans des barges de 2500 T. Trop liquides en l’état, elles ne peuvent être directement transportées en centre de valorisation. 

Nous intervenons donc dans le prétraitement des boues afin de diminuer leur teneur en eau.

Notre réponse

Les boues liquides ont été transportées dans des barges par voie d’eau jusqu’à notre quai de Conflans-Sainte-Honorine. Une fois à quai un réactif pulvérulent est réparti de manière homogène dans les barges à l’aide d’une trémie.

Nous avons ensuite utilisé une pelle munie d’un Rotomix (solution développée dans nos ateliers de Luzancy) pour mélanger le réactif aux boues dans la barge. De cette manière, elles ont pu gagner en siccité de façon plus homogène et rapide.

Chiffres du projet

  • 1000 tonnes de boues
  • 3 km² de surface
  • 10 km de berges
  • 120 m de chemin
  • 1200 m³ d'eau
  • 10000 cm de profondeur

Informations complémentaires

L’utilisation du transport fluvial pour l’acheminement des boues nous a permis d’optimiser non seulement les coûts et les délais, mais surtout de réduire l’impact environnemental du projet.

Grâce à notre pelle spécialement conçue pour cette opération, nous avons pu travailler les boues et avons ainsi réussi à diminuer pour un même effet, les quantités de réactifs utilisées.

à lire aussi

Réhabilitation de berges sur la Marne

Port de Bonneuil-sur-Marne (94)

Les acteurs du projet

COMMUNAUTÉ AGGLOMÉRATION GRAND PARIS SUD

Définition du besoin

Les abords de la rivière au droit du Port de Bonneuil sur Marne font actuellement l’objet d’un projet général de requalification poursuivant à la fois des objectifs de développement économique de l’activité portuaire, de gestion des crues et des impératifs écologiques et paysagers. 

C’est dans ce cadre que nous sommes intervenus dans la création d’un confortement de berges mettant en œuvre des techniques respectueuses de l’environnement.

Notre réponse

Ces travaux de génie écologique ont été réalisés par voie d’eau à l’aide d’une pelle sur pontons flottants, d’un pousseur fluvial et de barges. Notre matériel fluvial était accompagné d’une équipe terrestre pour les travaux de plantation et d’ensemencement. 

Une fois le talutage des berges effectué, le confortement de berge a été réalisé par des fascines de saules. Des banquettes hélophytiques ont également été créées. 

Chiffres du projet

  • 9010 m² de géotextile biodégradable
  • 950 ml de fascines
  • 11550 plantes hélophytes
  • 1200 plantes hydrophytes
  • 13000 m² d’ensemencement
  • 1000 ml de filet de protection

Informations complémentaires

Par la mise en œuvre de différentes techniques de restauration écologique, nous avons opéré avec succès l’aménagement d’une berge naturelle permettant l’implantation d’une faune et d’une flore favorables à la biodiversité.

à lire aussi

AMENAGEMENT D'UNE FRAYERE A BROCHETS ET CYPRINIDES

Beaumont-sur-Oise (95)

Les acteurs du projet

VNF DT BASSIN DE LA SEINE

HYDROSPHERE (EAU-AMENAGEMENT-ENVIRONNEMENT EAE)

Définition du besoin

A l'issue de lourds travaux de dragage réalisés, il y a une dizaine d'années par VNF sur l'Oise, l'équilibre environnemental de la faune et la flore sur place s'est retrouvé perturbé.
En compensation, VNF s’est engagé à aménager une frayère au lieu-dit « les prés de Thury » pour permettre à la faune piscicole et notamment au brochet d’avoir une zone dédiée à sa reproduction. La création de cette frayère devait répondre à de nombreuses exigences pour que les brochets puissent y venir.

Notre réponse

La première étape fut d’effectuer un terrassement pour la réalisation du modelé du chenal principal et plaine de frai. Les terres extraites ont été évacuées puis valorisées. Une partie a ainsi été réutilisée pour la reconstitution des prairies mésophiles et mésohygrophiles, aux abords du chenal principal et de la plaine de frai. L’autre partie a été utilisée pour la réalisation de remblais paysagés. Les berges du chenal d’accès à la plaine de frai ont été confortées en enrochements. 

Chiffres du projet

  • 40000 m² de broyage mécanique de végétation
  • 15500 m³ de terrassement
  • 350 tonnes d’enrochements mis en place
  • 400 plantations d'arbustes
  • 37000 m² de prairie créée

Informations complémentaires

Notre intervention a permis de recréer un environnement propice à la reproduction du brochet. Alors que ces derniers mettent parfois des années à investir une frayère, les premières naissances de brochets ont pu être observées dès la première année d’utilisation.

à lire aussi

Arrachage de Plantes Exotiques Invasives

Région Bretagne

Les acteurs du projet

REGION BRETAGNE

Définition du besoin

L’ensemble des voies navigables et leurs annexes appartenant au DPF (Domaine Public Fluvial) de la Région Bretagne sont depuis plusieurs années colonisés par des plantes aquatiques invasives. Ces dernières sont principalement de la Jussie, du Myriophylle du Brésil et de l’Hydrocotyle. 

Ces plantes ont une forte capacité à se développer et génèrent des désagréments pour la navigation, l’hydraulique du cours d’eau et bouleverse dans certain cas la faune aquatique en place.

Notre réponse

Nous réalisons annuellement une campagne d’arrachage sur différents biefs du Domaine Public Fluvial de la Région Bretagne. Cette prestation est exécutée avec un atelier composé d’une pelle amphibie équipée d’un godet griffe, d’un couple barges/pousseur permettant le transport nautique et d’une pelle de transbordement.

Pour compléter cet atelier et éviter toutes disséminations de boutures générées par cette prestation, un bateau équipé d’un outil spécifique permet la collecte de ces dernières.

Chiffres du projet

  • 1,5 ha de plantes invasives arrachées manuellement
  • 15 ha de plantes invasives arrachées mécaniquement

Informations complémentaires

Ces interventions annuelles ont de multiples effets. Elles permettent à la fois de rétablir les rectangles de navigation, améliorer l’hydraulique du cours d’eau, de protéger la biodiversité mais également d’endiguer le développement de ces plantes.

Les campagnes d’arrachages soutenues sur plusieurs années, permettent de supprimer la globalité des herbiers. Nous contribuons également à la préservation de la ressource en compostant ces plantes.

à lire aussi

RESTAURATION CONTINUITE ECOLOGIQUE NONETTE

Gouvieux (60)

Les acteurs du projet

SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL DU SAGE DE LA NONETTE - SISN

INGETEC

Définition du besoin

Les travaux consistent à renaturer et recalibrer le cours d’eau par son bras de contournement tout en remblayant les anciens bras principal et usinier. L’objectif des travaux sont les suivants :

- La suppression de la contrainte des ouvrages usiniers et couverts au niveau des anciens bras

- Retrait de la partie canalisée de la Nonette

- Renaturation du bras de contournement (reprofilage du lit mineur des berges, recharge granulaire, végétalisation). 

Notre réponse

La Méthodologie fut la suivante :

- Mise en assec du bras de contournement

- Travaux de démolition et de terrassement

- Création de sabot en enrochements

- Mise en œuvre raccordements eaux pluviales

- Mise en œuvre de recharge granulaire

- Pose géotextile biodégradable, plantations d’hélophytes et ensemencement

- Basculement des eaux

- Mise en œuvre des raccordements en eaux pluviales concernant les bras usinier et principal

- Mise en œuvre des remblais restants

Chiffres du projet

  • 2 U pêches de sauvegarde
  • 6000 m² travaux forestiers
  • 6500 m3 terrassement en déblais
  • 50 m3 d'enrochements
  • 2500 m² géotextile
  • 4200 U plantation Hélophytes

Informations complémentaires

Une pêche de sauvegarde a été réalisée suite à la mise en œuvre des batardeaux amont et aval, avant pompage des eaux résiduelles.

Le niveau a été abaissé au maximum dans la limite du respect des conditions nécessaires à la survie de la faune piscicole.

Le batardeau n'a pas été totalement fermé lors de la pêche afin de maintenir un débit permettant.

à lire aussi

RESTAURATION DE LA CONTINUITE ECOLOGIQUE MAREST-SUR-MATZ

Moulin de Marest-sur-Matz (60)

Les acteurs du projet

SYNDICAT MIXTE DE LA VALLEE DU MATZ

SUEZ Consulting

Définition du besoin

-Création d’un nouveau bras en fond de vallée sur plus de 400 mètres linéaires

-Mise en place d’un ouvrage répartiteur amont et de banquettes dans le lit et restauration de l’ouvrage

-Maintien de la zone humide en aval du moulin

-Création de mares sur le fossé drainant Nord et comblement d’une partie du drain

-Préservation d’espèces protégées sur les emprises des travaux

-Maintien des accès avec mise en place de passerelles de franchissement pour véhicules lourds 

Notre réponse

Méthodologie : 

-Travaux sur la renaturation

-Travaux sur le drain Nord, sur les ouvrages, sur le bief

-Reconversion de l'étang en zone humide

-Végétalisation

Chiffres du projet

  • 9000 m² travaux forestiers
  • 3600 m3 terrassement en déblais
  • 25 m3 d'enrochements
  • 1850 m² de géotextile
  • 20 m3 d'ensemencement

Informations complémentaires

Contraintes :
-Respect des dates et durées d’interventions en relation avec le cycle de vie des salmonidés 
-Respect de l’environnement, mise en place de dispositifs anti-pollution et anti-MES, préservation des zones présentant un intérêt floristique particulier, réduction des circulations d’engins au Nord du layon de chasse
-Utilisation d’engins adaptés aux sols à faible portance (marais).

à lire aussi

RESTAURATION ECOLOGIQUE DE LA MAULDRE

MOUILINS DU RADET ET DE LA VILLE A MAULE (78)

Les acteurs du projet

Syndicat Mixte Seine Ouest (SMSO)

EGIS EAU

Définition du besoin

La rivière de la Mauldre, de 35,4 km de long et affluent de la rive gauche de la Seine, est classée sur le liste n°2, ainsi qu’en liste 1 dans le cadre des conditions de migration de l’anguille. Il est donc nécessaire d’assurer le transport suffisant des sédiments et la circulation des poissons migrateurs.

L’objectif est de favoriser la libre circulation de la faune et des sédiments, ainsi que d’éviter la création d’obstacles composés d’embâcles.

Notre réponse

Méthodologie : 

-Dérivation des eaux, pêches de sauvegarde et franchissement

-Elimination de foyers d’essences invasives et ornementales

-Travaux de démolition

-Travaux de restauration hydromorphologique du cours d’eau

-Réalisation d’un seuil transversal

-Remise en état d’une aire de jeux

-Plantation d’hélophytes, d’arbustes à racines nues et d'arbres tiges

-Ensemencement

-Arrachage manuel de plantes invasives

Chiffres du projet

  • 395 d'arbres abattus
  • 2600 T d'enrochements
  • 2840 m3 décapage terres végétales
  • 4780 m3 terrassement en déblais
  • 1020 m² géo Coco
  • 11230 m² d'ensemencement

Informations complémentaires

Les contraintes sont les suivantes : 

-Plan de Circulation des engins afin de ne pas mettre en danger les riverains

-Pollution éventuelle des sols

-Réseaux enterrés et aériens présents sur la zone

-Interaction entre les deux lots du marché

à lire aussi

DRAGAGE PORT EN BESSIN HUPPAIN

Port-en-Bessin-Huppain (14)

Les acteurs du projet

CONSEIL DEPARTEMENTAL DU CALVADOS

Définition du besoin

Le port de Port en Bessin Huppain subie en envasement inévitable due aux marées qui rapportent des sédiments. Des atterrissements se sont créés réduisant le rectangle de navigation. Afin de rétablir la navigation en toute sécurité et d’assurer le bon équilibre hydraulique.

Ce marché de reprofilage aura pour but de : 

- Etablir des conditions de navigation optimale pour les bateaux

- Sécuriser un chenal de navigation

- Etablir une réserve pour la sédimentation

Notre réponse

Les travaux d’extraction seront réalisés de l’amont vers l’aval. Notre atelier fluvial sera en permanence accompagné d’un pousseur fluvial, y compris équipage nécessaire, afin de rendre ce dernier autonome.

Afin de respecter les délais du marché et intégrer toutes les contraintes liées à l’exécution des travaux, nous mettrons en œuvre deux ateliers d’extraction.

Chiffres du projet

  • 13790 m3 de dragage
  • 6 t d'enlèvement débris divers

Informations complémentaires

Ces travaux doivent se faire en respectant la règlementation en vigueur en matière d’environnement et d’urbanisme et s’inscrire dans la politique de développement durable élaborée par le Conseil Général du Calvados.

à lire aussi

Levés bathymétriques des Etangs ONF de la Chasse

Montmorency (78)

Les acteurs du projet

SIARE

Définition du besoin

Réaliser l’analyse de la qualité des sédiments des Etangs de la chasse et quantifier ces derniers afin que le client puisse connaître le volume la nature de ces derniers en vue d’un futur curage éventuel.

Notre réponse

Nous avons donc réalisé une campagne de levés bathymétriques et de 7 prélèvements sur le site, représentatifs de la nature des sédiments du bassin, qui permettront de déterminer le volume et les filières de gestion et valorisation de ces derniers.

Chiffres du projet

  • 7 Echantillons de sédiments
  • 47600 m² de bassins levés

à lire aussi

Levés bathymétriques du Bassin des huit Arpents

Andilly (95)

Les acteurs du projet

SIARE

Définition du besoin

Réaliser l’analyse de la qualité des sédiments des Etangs de la chasse et quantifier ces
derniers afin que le client puisse connaître le volume la nature de ces derniers en vue d’un
futur curage éventuel.

Notre réponse

Nous avons donc réalisé une campagne de levés bathymétriques et de 6 prélèvements sur le
site, représentatifs de la nature des sédiments du bassin, qui permettront de déterminer le
volume et les filières de gestion et valorisation de ces derniers.

Chiffres du projet

  • 6 Echantillons de sédiments
  • 3500 m² de bassins + bras levés

à lire aussi

RCE MOISE ET NOIR

Sur les communes de Vaumoise (60117), de Vez (60117), de Russy-Bémont (60117) et de Bonneuil-en-Valois (60123)

Les acteurs du projet

SAGEBA - SYNDICAT D’AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU BASSIN AUTOMNE

SINBIO

Définition du besoin

Les principes d’aménagement sont les suivants :
- faire du ru Moise l’axe principal de la continuité écologique en supprimant le croisement ;
- obtenir une alimentation du Moulin du Lieu Restauré directement par le ru Noir et donc sans ouvrage de répartition
- améliorer la qualité écologique des rivières en restaurant la morphologie des lits sur les secteurs amont et aval

Notre réponse

. Travaux de terrassements courants en milieu non urbain, Création d’un fossé avec dépôts des matériaux vasseurs

- Travaux forestiers et entretien et restauration de ripisylve

- Travaux de rectification, régularisation et curage de cours d’eau et de fossés

- Création et Restauration de zone humide continentale

- Terrassement en milieu humide

- Rétablissement de continuité écologique en milieu terrestre

Chiffres du projet

  • 450 m3 de terrassement
  • 940 ml d'abbatage, dessouchage et élagage
  • 1000 m² de coupe sélective de végétation arborée
  • 450 m3 de curage
  • 250 m² de création de zone humide
  • 875 m² d'aménagement de zone humide en bordure

Informations complémentaires

Contraintes de l’opération : 

- Les travaux impliquant de la végétation (déboisement, dévégétalisation, génie végétal…) seront réalisés avant ou après la période de nidification des oiseaux

- la contrainte hydraulique limitera les travaux de terrassement et les interventions dans le lit mineur

- Contrainte environnementale : des pêches électriques seront réalisées préalablement aux interventions importantes dans le lit du cours d’eau

à lire aussi

RCE Martot

Plan d’eau de Martot, Criquebeuf-sur-Seine, Frayère des Damps (27188)

Les acteurs du projet

DDTM 27

EGIS EAU

CAD'EN

Définition du besoin

Les prestations sur le domaine Public Fluvial

- Arrachage, traitement, évacuation de la Jussie sur 24000m²

- Débrouissaillage 5300m², traitement et évacuation 4200m3 de la saulaie

- plantation d'hélophytes sur 7000m²

- Réhausse des 2 brèches du plan d'eau

- Aménagement ponctuel des berges  avec avancées dans le lit du bief

- Restauration de la frayère des Damps par débrouissaillage et curage des berges et points hauts d'entrée

Notre réponse

- Amenée des ateliers par voie terrestre et par voie fluviale

- Réalisation des travaux forestiers préparatoires, notamment au niveau des accès

- Plan d’eau de Martot (Coupe, dessouchage et broyage, arrachage & évacuation de la jussie, réhausse des brèches)

- Berges de Criqueboeuf (Terrassement, création avancées en enrochement, végétalisation, mise en oeuvre terre de remblais & géotextile, ensemencement)

- Frayère de Les Damps (Débrouissaillage, curage, régalage)

Chiffres du projet

  • 1950 m3 d'aménagements de berges à Criquebeuf-sur-Seine
  • 350 m3 de curage de la Frayère de Damps
  • 5300 m² de fauchage/débroussaillage de saulaie, traitement et évacuation
  • 51000 m² d'arrachage de Jussie sur la zone humide du plan d’eau de Martot
  • 700 t d'évacuation de Jussie
  • 255 m3 de fourniture et mise en oeuvre d'enrochements

Informations complémentaires

Contraintes : 

- Arrachage de plantes aquatiques invasives comme la Jussie sur un plan d’eau en connexion avec l’Eure aval et soumis à la Marée

- Travaux réalisés en zone inondable et probabilité de crue

- Présence d’habitations à proximité

- Présence d’un faible tirant d’eau sur le plan d’eau de Martot et la frayère de Les Damps et marées

- Pollution dues aux engins de chantier du milieu marin

à lire aussi

TRAVAUX DE REMODELAGE DES EPIS DE LA LOIRE

entre Montjean-sur-Loire et Ingrandes-Le-Fresne-sur-Loire

Les acteurs du projet

VNF DT BASSIN DE LA SEINE

ISL INGENIERIE

Définition du besoin

Les travaux faisant l’objet du présent marché concerne le remodelage des épis de la Loire entre Montjean-sur-Loire et Ingrandes-Le-Fresne-sur-Loire. 

Les travaux, portent sur le projet de rééquilibrage du lit de la Loire entre les Ponts-de-Cé et Nantes. Les travaux de rééquilibrage doivent permettre de libérer une partie du stock de sable piégé entre les épis et redonner une certaine mobilité au lit d’étiage de la Loire.

L'opération consiste en des travaux de remodelage de 23 épis.

Notre réponse

Afin de présenter une offre la plus complète possible et d’offrir les meilleures garanties techniques, la réponse a été établie par un groupement d’entreprises : GUINTOLI, CHARIER et CDES.

GUINTOLI : Pilotage du groupement
GUINTOLI / CHARIER : Remodelage des Épis par voie terrestre 
CDES : Remodelage des Epis par voie fluviale

Chiffres du projet

  • 2 ANS
  • 21000 M3 d'évacuation des matériaux excédentaires
  • 4000 m3 de tri & évacuation d'enrochements
  • 12300 ml de mise en place de géomembrane sur les pistes d'accès

Informations complémentaires

CONTRAINTES D'ACCES AUX BANCS

- Contraintes environnementales dues aux zones sensibles pour accéder aux épis par voie terrestre

- Contraintes dues aux limitations de gabarit des routes environnantes

CONTRAINTES HYDROLOGIQUES

- Les travaux ont lieux pendant la période d’étiage de fin août a début novembre. Mise en place de 5 ateliers terrestres et 2 ateliers fluviaux

CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES

- Le groupement a utilisé un matériel adapté avec huile biologique et régulièrement lavé

à lire aussi

CURAGE PARC ANIMALIER ET BOTANIQUE DE CLERES

Le Parc de Clères (76)

Les acteurs du projet

CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE SEINE MARITIME

Définition du besoin

Ce marché a pour objet la réalisation de travaux de curage du lac du Parc de Clères et de restauration
des berges des îles. L’opération comprend :

• La réalisation des accès de chantier y compris un franchissement de rivière ;
• Le curage et la mise en stock provisoire des boues sur une aire d’égouttage ;
• La reprise, le transport et la mise en décharge des boues ;
• Le confortement et la réhabilitation des berges des 4 îles ;
• La remise en état du site

Notre réponse

* Travaux de terrassements courants en milieu non urbain

* Protection, fixation et stabilisation des sols contre l’érosion. Confortement des berges de l'île

* Travaux forestiers

* Dépollution avec évacuation

* Terrassement en milieu humide sensible

Chiffres du projet

  • 4584 M3 de boues de curage
  • 670 tonnes pour rechargement des îles
  • 1100 tonnes de fourniture et mise en oeuvre d'enrochements
  • 1000 m2 de débroussaillage et élagage d'arbres
  • 1458 tonnes d'évacuation de boues polluées
  • 40 arbres abattus et valorisés

à lire aussi

RCE MARES DU GATINAIS

Pringy, St Fargeau Ponthierry, Mondeville, Larchant, Villeneuve sur Auvers (91)

Les acteurs du projet

SYNDICAT MIXTE D'AMENAGEMENT ET DE GESTION DU PARC NATUREL REGIONAL DU GATINAIS FRANCAIS

Définition du besoin

Les travaux ont pour objectifs les points suivants :

* Amélioration du réseau de mares existant, des continuités et de la mosaïque d’habitats

* Réduction des ruissèlements, du drainage et mise en place d’un stockage d’eau réduisant les risques inondation

* Sécurisation des sites vis-à-vis du public

* Pérennisation de mares, amélioration de leur intégration paysagère en milieu semi urbain

Notre réponse

Les travaux effectués : 

* Terrassements en milieu non urbain

* Rectification, régularisation et curage de cours d'eau et fossés

* Création et restauration de zones humides continentales (Réhabilitation de la mare de Pringy et de son exutoire, Création de mares sous la ligne à haute tension du bois de Champagne, Réhabilitation de la mare de platière à Mondeville, Réhabilitation de la mare de village à Larchant et Villeneuve sur Auvers)

Chiffres du projet

  • 685 m3 de terassement des mares
  • 35 m3 de curage
  • 700 m² d'ensemencement
  • 6 ML de fixation boudins végétalisés
  • 100 Tonnes d'apport de marne et de blocs/granulats pour le fond de forme de l’exutoire

Informations complémentaires

Contraintes du projet initial : 

* Travaux morcelés en plusieurs sites

* Parcelles potentiellement humides à la période des travaux (sous les lignes RTE notamment)

* Travaux sous les lignes RTE

à lire aussi

CONFORTEMENT DES DEUX BARRAGES DES ETANGS DE COROT

Ville d'Avray (92)

Les acteurs du projet

CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX

ARTELIA

Définition du besoin

Les étangs de Corot sont un ensemble de deux étangs. Un diagnostic des deux barrages présents sur ces étangs a démontré l’importance et l’urgence de réaliser des travaux.

Il s’agit notamment de conforter les deux barrages, d’en améliorer le fonctionnement mais aussi de curer les étangs et de restaurer les berges détériorées.

Notre réponse

* Travaux de curage des boues du Vieil Etang

* Protection, fixation et stabilisation des sols contre l’érosion du Vieil Etang et de l'Etang neuf

* Dépollution avec ou sans évacuation

* Terrassement en milieu humide sensible

* Enrochements depuis la berge

* Protection d’espèces remarquables (barrières pour protections des amphibiens, transplantation de nénuphars

* Réalisation de levés bathymétriques

Chiffres du projet

  • 13493 m3 de curage sur un sol envasé et peu stable
  • 1000 tonnes d'enrochements mis en place depuis la berge
  • 900 ml de barrières pour protections des amphibiens
  • 22938 t évacuées de boues polluées
  • 1040 m² de Géotextile anti poiçonnant de mis en place
  • 214 m3 de remblais graveleux pour berges

Informations complémentaires

Les étangs de Corot constituent un site classé, abritant de nombreuses activités de pêches, de promenades et de fêtes.
L’objectif est de retrouver un site fiable, tout en respectant l’environnement du secteur, les riverains et l’insertion visuel du site.
Ces travaux seront à réaliser dans le cadre du respect de la charte verte du chantier des Etangs du Corot.

TRAVAUX D'AMENAGEMENT DU RU COUTURE

Ormes sur Voulzie (77)

Les acteurs du projet

SNCF RESEAU

SCE

Définition du besoin

Types de travaux :
* Plantation de ripisylve sur 500ml de berge
* Arasement du radier sous l’OH4
* Suppression du micro seuil sous l'OH5
* Démolition du dessableur amont, des maçonneries associées et de l'OH 6, mise en œuvre d'un pont cadre et arasement partiel des palplanches aval
* Suppression des ouvrages béton et des armatures métalliques de 2 anciennes vannes
* Plantations d'hélophytes en mottes dans le lit du Ru (200U)

Notre réponse

- Aménagement de Berges 

- Arasement du radier

- Suppression du microseuil

- Démolition du dessableur et ouvrage de franchissement

- Suppression des ouvrages en béton et des armatures métalliques

- Travaux Forestier (Débroussaillage)

- Terrassements (En déblais-remblais, régalage, compactage, reprise des berges, fond de fouille)

Chiffres du projet

  • 220 U de plantation ripisylve de 700 ml en plants ligneux racines nues
  • 200 U de plantations d’hélophytes en mottes

à lire aussi

RCE sur la rivière Ecole

Pringy (77)

Les acteurs du projet

SEMEA - SYNDICAT MIXTE DES BASSINS VERSANTS DE LA RIVIERE ECOLE

BURGEAP Ile-de-France

Définition du besoin

Les aménagements à réaliser visent à restaurer la continuité écologique au droit du parc de la mairie de Pringy
pour les espèces cibles suivantes : Truite fario et Brochet.

Notre réponse

Travaux réalisés :

- Protection, fixation et stabilisation des sols contre l’érosion

- Travaux forestiers

- Terrassements courants en milieu non urbain

- Démolition par engin mécanique

- Restauration hydromorphologique

- Rétablissement des continuités en milieu aquatique

- Création de chemins piétons en stabilisé poreux

- Gestion des espèces envahissantes

- Rétablissement de continuité écologique en milieu terrestre

- Pose de mobiliers et panneaux de sensibilisation

Chiffres du projet

  • 2690 m² - Mise en oeuvre de géotextile
  • 4200 U - PLantation d'Hélophytes
  • 2230 m² d'ensemencement
  • 830 M² de travaux forestiers
  • 2595 m3 de remblais

Informations complémentaires

Les contraintes du chantier sont :

* les accès restreints au tronçon 5

* le caractère paysager et public du parc qui sera rapidement rouvert au public après chantier : limiter les zones impactées par le chantier au strict minimum

* la période de travaux, ceux-ci devant être terminés avant la période de hautes eaux débutant en novembre